Accueil > S'informer > Informations archivées > 2011 > Les Ardennes selon Albert Capaul

S'informer

Les Ardennes selon Albert Capaul

Consulter le document

22 novembre 2011

Découvrez dès à présent les 146 dessins aquarellés d'Albert Capaul dans une nouvelle exposition virtuelle.

Concierge à l’Hôtel des Monnaies à Paris, Charles Albert Capaul dit Collemberg (1827-1904) se passionne pour la peinture. Il développe un style original au gré de ses balades dans la campagne francilienne.

Marié et père d’une fille installée à Charleville, il passe les mois d’été dans les Ardennes entre 1886 et 1888. Le peintre amateur parcourt alors le département, soit à pied, soit en train. Simplement équipé d’un calepin de format 11x17 centimètres et d’un crayon, il croque le chef-lieu où il séjourne mais aussi la vallée de la Meuse et Sedan. L'artiste s'approprie le territoire non sans parfois écorcher la toponymie des lieux qu'il découvre.

Deux calepins contenant une centaine de dessins aquarellés, acquis par les Archives départementales en 1970, témoignent de l’évolution des paysages ardennais une quinzaine d’années avant l’édition des premières cartes postales.

Voir la nouvelle exposition virtuelle "Les Ardennes selon Albert Capaul"


Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits