Accueil > S'informer > Informations archivées > 2016 > Jean Rogissart (1894-1961), écrivain de l'Ardenne

S'informer

 

Jean Rogissart (1894-1961), écrivain de l'Ardenne

Photographie du buste de Jean Rogissart situé sur le côté du bâtiment des Archives départementales des Ardennes. Il fut inauguré le 9 mai 1965 par René Robinet, directeur des Archives D. des Ardennes, et Charles Braibant, directeur des Archives de France

Il y a 55 ans cette année disparaissait Jean Rogissart. L'occasion de mettre en lumière les collections des Archives départementales des Ardennes sur cet écrivain et poète emblématique des Ardennes.

Instituteur de métier, Jean Rogissart est connu pour ses talents d’écrivain et pour la place qu’il occupait dans le monde littéraire ardennais. En 1925, il fonde avec Jean-Paul Vaillant la Société des Écrivains Ardennais dont il sera le trésorier, ainsi que de la revue La Grive,  jusqu’à son décès en 1961. La même année, il publie son premier recueil de poèmes, Intimités, pour lequel il obtiendra le prix d’honneur aux Jeux floraux du Languedoc. Il enchaîne ensuite les publications : en 1932 paraît son premier roman, Coline, le meunier du Fays, puis en 1934 un recueil de poèmes, Aux verts fuseaux de la Semoy et de la Meuse, tous deux illustrés par l’aquarelliste et industriel Émile Faynot, et pour lequel il sera récompensé du prix de poésie régionaliste par la société des poètes français. Mais Jean Rogissart se fait réellement connaître du grand public en 1937 lorsqu’il obtient le Prix Renaudot pour son roman Mervale, préfacé par Charles Braibant, ardennais d’ascendance et directeur des Archives de France, et pour la publication de sept volumes constituant la collection des Mamert, une saga familiale ardennaise qui a reçu pour son premier volume le Prix du roman populiste.

Les Archives départementales des Ardennes conservent le fonds Jean Rogissart, classé sous la cote 19J, constitué de nombreux documents d’archives donné par Mme Rogissart et sa famille : archives personnelles, archives relatives à sa carrière d’enseignant, un ensemble de correspondance, des notes et des œuvres manuscrites ou bien encore un important fonds documentaire sur l’écrivain. Ce don est complété par un dépôt d’archives numériques reçu dernièrement aux Archives départementales : il s’agit principalement d’un ensemble de lettres de Jean Rogissart adressé à son ami Émile Faynot, ainsi que deux manuscrits originaux des Verts fuseaux de la Semoy et de la Meuse, dont un inédit qui ne sera jamais publié.

Ces fonds d’archives, qui enrichissent et contribuent à la connaissance de la littérature ardennaise, sont consultables librement en salle de lecture des Archives départementales. Ils peuvent en outre être complétés par le fonds Jean-Paul Vaillant, classé en 4J, et le numéro 33 de juillet 2011 de la revue LesAmis de l’Ardenne consacré à Jean Rogissart et ses échanges épistolaires avec Émile Faynot (cote PERH8 29).

 

Photographie de la Société des Écrivains Ardennais suite à la réception de Charles Braibant, Directeur des Archives de France, en 1934. Jean Rogissart se situe au rand supérieur, 3ème à gauche Lettre de Jean Rogissart adressée à son ami Émile Faynot prenant en compte ses reproches sur son poème Cités, 22 septembre 1934 Version initiale du poème Cités Version corrigée du poème Cités suite aux remarques formulées par Émile Faynot

Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits