Accueil > S'informer > Actualités > Otages civils de représailles pendant la Première Guerre mondiale

S'informer

Otages civils de représailles pendant la Première Guerre mondiale

FRAD008_2Num046_005.jpg

Appel à contributions

Du mois de janvier au mois de juillet 1918, de nombreux Ardennais et Nordistes, essentiellement des notables, ont été désignés afin d’être déportés, comme otages civils, forme de représailles de l’autorité d’occupation. Il ne s’agit pas d’une première puisque hommes et femmes des départements occupés ont déjà été déportés à Holzminden, en Allemagne courant 1916.

Cette fois-ci, pour les hommes déportés, direction, la Lituanie, dans la banlieue de Vilnius. Des noms restés dans certaines mémoires : Milejgany, puis Roon.
Les conditions de détention sont sévères dans un pays austère, le froid et la faim mettent les corps à rude épreuve…

Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, certains de nos lecteurs et internautes se sont déjà manifestés au sujet d’aïeux ayant vécu cette déportation. De même, quelques écrits, ceux de l’abbé Bouxin ou du Docteur Lapierre notamment témoignent des événements.

Les Archives départementales souhaitent aujourd’hui collecter toutes les sources disponibles auprès des particuliers afin de restituer au mieux cet épisode tragique de la Première Guerre mondiale.

Si vous détenez des documents à ce sujet, ou si vous reconnaissez formellement un aïeul sur la photo ci-jointe, manifestez-vous auprès des Archives départementales en envoyant un mail à archives@cd08.fr ou en téléphonant au 03 24 57 87 11.
On compte sur vous !

 


Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits