Accueil > Activités culturelles > Lumière sur un document > Lumière sur la Grande Guerre > Lucien NICLOUX rassure ses parents

Activités culturelles

Lucien NICLOUX rassure ses parents

Consulter le document

Fort de Charlemont, août 1914

Né le 31 décembre 1891 à Brévilly, Lucien NICLOUX est ouvrier d’usine à Vireux-Molhain lorsqu’il est appelé pour son service militaire en 1911. Première classe en août 1913, il est maintenu sous les drapeaux lors de la mobilisation générale. Soldat au 148e régiment d’infanterie à Givet, il rassure ses parents en ce début août 1914 dans un bref courrier. Nommé caporal le 11 novembre 1914, il disparaît au combat le 12 janvier 1915, près de la ferme de Choléra, à proximité de Berry-au-Bac, dans l’Aisne. Le journal des marches et des opérations de son régiment fait état des conditions difficiles en ce mois de janvier 1915 : « L’Aisne monte et transforme la Pêcherie en île. La compagnie installée dans les abris sous la digue de la Pêcherie est obligée de les évacuer et de venir s’installer au Mont-Doyen. » Trois soldats sont tués le même jour que Lucien, un autre est porté disparu et un sergent est blessé.

Documents issus de la Grande Collecte

 


Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits