Accueil > S'informer > Informations archivées > 2018 > L'incendie de 1927 du château de la Cassine

S'informer

 

L'incendie de 1927 du château de la Cassine

Bâtiment-central-incendié.jpg

Découverte de photographies inédites

Connu pour servir de trame de fond au spectacle son et lumière de la Cassine, le château de la Cassine a été détruit par un incendie accidentel en 1939.

Il avait déjà été victime quelques années plus tôt, le 15 octobre 1927, d’un incendie partiel qui, cette fois, était d’origine criminel. L’incendiaire, un jeune domestique âgé de 16 ans travaillant au service de la propriétaire du château de l’époque Madame Cunin-Gridaine, est arrêté le jour même.

C’est dans le dossier de procédure de son jugement devant la Cour d’assises des Ardennes que six photographies du château après son incendie ont été découvertes.

Ces photographies permettent de constater que si l’incendie a épargné les ailes du château il a par contre détruit la totalité du bâtiment central. Le juge d’instruction de Charleville constate le 18 octobre 1927 que « La toiture et les étages se sont effondrés et seuls subsistent les murs de [la] partie principale… l’intérieur est vide, les poutres, les madriers, ardoises, pierres, escaliers s’étant effondrés, au cours de l’incendie, dans le sous-sol ».

Inculpé d’incendie volontaire, le jeune domestique est finalement acquitté en 1928 comme ayant agi sans discernement. Il est confié à une institution charitable et placé au régime de la liberté surveillée jusqu’à sa majorité.

Conservés sous la cote 3U 2578, les photographies du château incendié et le dossier de procédure du procès de l’incendiaire sont consultables en salle de lecture des Archives départementales des Ardennes.

Vue-générale-du-château.jpg Intérieur-du-bâtiment-central.jpg

Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits