Accueil > S'informer > Actualités > Un diplôme typiquement ardennais

S'informer

Un diplôme typiquement ardennais

FRAD008_133DEM_001.jpg

Un monument de Charleville détruit sort de l'oubli !

Regardez bien en bas à gauche de l'image... ce laboureur vous dit forcément quelque chose si vous êtes carolomacérien. Il est encore présent aujourd'hui, non loin du musée Rimbaud, avec son araire dans les mains. Mais le reste de cette oeuvre n'existe malheureusement plus. Dénommée le défrichement, cette sculpture en bronze a été réalisée par Henri Bouchard et inaugurée au début de années 1930 à Charleville.

L'Inspection académique des Ardennes et donc l'État français choisit cette oeuvre pour orner le diplôme du certificat d'études des écoliers ardennais en 1941. En plus de cette sculpture, quelques blasons rappellent les villes ardennaises et le sanglier, emblème départemental, constitue la frise du haut du diplôme.

L'ironie de l'histoire est parfois cruelle. En 1942, pleine période de collaboration, les autorités d'occupation allemande vont amputer le défrichement de ses 6 boeufs et du paysan meneur de bêtes pour les faire fondre et en faire des canons.

Ce document vierge a été retrouvé, servant de chemise, dans le fonds des archives collectées de l'école Kennedy-Jaurès à Charleville-Mézières en février 2018.

FRAD008_8FI_105_0276.jpg

Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits