Accueil > Activités culturelles > Lumière sur un document > Une locomotive déraille à Charleville, 30 décembre 1887

Activités culturelles

Une locomotive déraille à Charleville, 30 décembre 1887

Photographie du déraillement

Drôle de fin d’année pour trois cheminots ardennais !

Le Petit Ardennais dans son édition du 31 décembre 1887 relate un accident peu ordinaire. Suite à une erreur d’aiguillage, une locomotive transportant 29 wagons de marchandises plonge dans le vide à une centaine de mètres seulement de la gare de Charleville en direction de Mohon. Le taquet d’arrêt, surplombant le chemin qui mène à la prairie Périn, ne résiste pas au choc avec cette machine de 45 tonnes reconnue comme l’une des plus puissantes de la Compagnie des chemins de fer de l’Est, chargée d’exploiter le réseau ferroviaire du département. Par un concours de circonstance miraculeux, les cheminots nommés Badré, Namur et Wiet sont sains et saufs. Un jeune homme, profitant que les abords de la prairie sont recouverts de glace pour faire des glissades, échappe également de peu à la mort.

L’article insiste sur la présence des photographes venus immortaliser ce fait divers peu banal. Trois prises de vue, notamment signées Letellier et Albert Auvray, viennent d’être récemment classées dans les collections iconographiques des Archives départementales des Ardennes.

3Fi 848, 3Fi 849 et 15Fi 23
Photographie du déraillement (2) Photographie du déraillement (3)

Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits