Accueil > S'informer > Informations archivées > 2013 > La publicité à travers ses supports

S'informer

La publicité à travers ses supports

Consulter le document

16 mai 2013

Un véritable abîme existe entre le mode de publicité du siècle dernier et celui usité de nos jours. Le monde de la réclame connaît un rare bouleversement depuis l'avènement des réseaux sociaux et la diffusion tous azimuts des méthodes de la publicité en ligne sur Internet.

Mais qu’en est-il des supports multiples d’hier conservés aujourd’hui dans les fonds des Archives départementales des Ardennes ?

Presse

Avant la Révolution, la publicité était très restreinte, et nous n’en trouvons pas trace dans les archives locales. La parution des Annuaires des Ardennes datés de 1892, donne la possibilité aux lecteurs de découvrir les premiers encarts publicitaires (A la belle Jardinière), publicités qui apparaissent également dans la presse locale et notamment La Vie Ardennaise illustrée de 1897.

Affiches

Le début du 20e siècle correspond à un grand tournant dans l’histoire de la publicité. Les affiches publicitaires s’élèvent au rang d'œuvre d'art. Chacun à sa manière apporte les formes et les couleurs de façon à les rendre plus attrayantes (21 Fi 100, bijouterie Au Carillon, 21 Fi 598, Camembert Moreau, 21 Fi 268, La Midinette).

Catalogues

Au cours de ce siècle, la publicité prend un essor considérable et joue un rôle essentiel pour les commerçants et artisans locaux qui comprennent vite que cette forme moderne de publicité attire davantage la clientèle.
La publicité devient un élément crucial de la compétitivité pour les entreprises. Une bonne publicité peut contribuer à la renommée d'une entreprise tandis qu’une campagne manquée peut remettre en cause son image. De nombreux catalogues de pièces et d’outillage font leur apparition essentiellement à partir des années 1900 : 1 J 29 (Usines Berliet), 1 J 428 (Forges Saint-Nicolas, 1885), 1 J 561 (Pied-Selle), 1 J 872 (Usine Deville), 1J 888 (Fonderie Corneau Alfred à Charleville), 1 J 977 (Gilet Lafond)…..

Papiers à en-tête, objets

Parallèlement, les logos de marques sont utilisés sur les emballages (1J 968 Moulins Charbonneaux), et les en-têtes de factures (1J 877, fonds 21J) avant de s’étendre aux objets, tissus (73 J 1341, fanion ATC*) et plaque émaillée (48 J, fonds Blaise).

* Ateliers Thomé-Cromback

Cote du document en vignette : 21 Fi 100


Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits