Accueil > S'informer > Informations archivées > 2013 > Zoom sur les registres matricules

S'informer

Zoom sur les registres matricules

Consulter le document

Une source privilégiée pour le centenaire de la Grande Guerre 24 avril 2013

Créés en 1867, les registres matricules recensent tous les jeunes hommes appelés au service militaire lors de leur 20e anniversaire, soit par tirage au sort jusqu’en 1905, soit systématiquement après 1905.
Les registres sont constitués par année et sont d’un modèle uniforme à partir de 1868 : 500 feuillets individuels par registre avec une table alphabétique annuelle donnant accès à la personne recherchée. Il suffit ainsi de connaître le patronyme et l’année de naissance pour permettre la recherche.
Quelques subtilités sont cependant à souligner. Les registres matricules sont établis par bureau de recrutement, dont le ressort géographique peut englober des cantons situés dans des départements voisins. Les deux bureaux de recrutement des Ardennes, Mézières et Mézières-Reims, ne couvrent pas tout le sud du département. Par ailleurs, le service militaire n’étant obligatoire qu’à partir de 1905, les registres ne mentionnent pas tous les hommes adultes avant cette date.

Source d’informations intéressantes non seulement pour retracer une carrière militaire (régiments successifs, campagnes, décorations…), mais également pour collecter des données généalogiques (ascendance, degré d’instruction, lieux d’habitations successifs, description physique de l’individu…), les registres matricules militaires font l’actualité à la veille des commémorations du centenaire de la Grande Guerre.
Les registres matricules sont communicables après un délai de 50 ans. Cependant, si le document comporte des informations dont la communication porterait atteinte au secret médical, le délai est de 25 ans à compter de la date du décès de l’intéressé ou, lorsqu’elle n’est pas connue, de 120 ans à compter de sa naissance (code du patrimoine - Article L.213-2).
Par arrêté du 20 décembre 2012, une dérogation générale a été instituée, permettant la consultation des registres matricules du recrutement militaire des classes ayant servi durant la Première Guerre mondiale et non encore librement communicables (classes 1912-1921).

La numérisation des registres matricules et leur mise à disposition en ligne auprès du public est une des actions majeures du réseau des archives départementales pour la commémoration de la Première Guerre mondiale. Cette action a été encouragée depuis plusieurs années par le ministère de la Culture qui, dans le cadre du plan national de numérisation, a inscrit dès 2009 la série des registres matricules dans les « collections » prioritaires à numériser.
Au regard de cette grande échéance mémorielle que constitue la commémoration du centenaire, les registres matricules de la tranche chronologique 1891-1921, conservés aux Archives départementales des Ardennes, feront l’objet d’une campagne de numérisation en 2013 et en 2014. Cette opération permettra de compléter les registres (1867-1890) numérisés en 2010 et consultables en ligne (http://archives.cd08.fr/arkotheque/registres_matricules/index.php).

Actualités



Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits