Accueil > S'informer > Informations archivées > 2013 > Collecte des archives de la Bonneterie des Ardennes

S'informer

Collecte des archives de la Bonneterie des Ardennes

Consulter le document

"Nouvelle collection printemps-été 2013 : de la Bouclette au Jacquard" 13 mars 2013

La Bonneterie des Ardennes (1921-1996) était une société emblématique du secteur textile. Créée en 1921, sous forme artisanale, par Marcel Blond, elle occupait quelques pièces dans un immeuble situé au 25 de l’avenue Nationale à Charleville-Mézières. Elle fabriquait à l’origine des chaussettes et des pulls Jacquard. L’entreprise se transforme en société à responsabilité limitée (SARL) en 1949 puis en société anonyme (SA) en 1960. De petite affaire familiale, la Bonneterie des Ardennes devient rapidement une entreprise d’une centaine de personnes. Elle se spécialise dans la lingerie enfantine, à la faveur d’une idée innovante de Madame Christiane Juppin. Mère de quatre enfants, elle demande à son beau-frère, Jack Blond, la réalisation d’un pyjama pour bébé d’une seule pièce avec ouverture et fermeture dans le dos pour qu’il puisse passer une bonne nuit. Le mot « dors-bien » est alors utilisé pour la première fois, il deviendra rapidement un terme générique pour désigner un pyjama pour enfant d’une seule pièce.
Dans les années 1980, la broderie apporte une touche finale aux vêtements, le velours est imprimé et la société devient un véritable laboratoire de création et de recherche. La tendance de la mode est au mélange des matières, des tissus en chaîne et trame viennent se mêler harmonieusement aux articles en maille.
A partir de 1987, le chiffre d’affaire de l’entreprise stagne en raison de la forte progression des importations des pays à faibles charges sociales. Cette concurrence féroce marque la fin des grandes séries, fer de lance de la société.

Les archives de la Bonneterie des Ardennes qui viennent tout juste d’être collectées par les Archives départementales, conservent la trace d’un savoir-faire ardennais.
Soigneusement classées par typologie et par année, le plus souvent conditionnées dans des classeurs parfaitement identifiés, ces archives (70 mètres linéaires) comprennent les documents relatifs aux statuts, aux conseils d’administration, aux assemblées générales, au personnel, à la production (cahiers de style, échantillons, etc.), à la comptabilité et aux relations clients-fournisseurs, un historique détaillé de la société rédigé par M. Christophe Juppin son dernier directeur, des dessins, des croquis, des modèles, des photographies sont autant de témoignage d’un savoir-faire créatif dans le domaine du textile et plus précisément de la lingerie enfantine.

Actualités



Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits