Découverte de quelques typologies de documents

FRAD008_EDEPOT-CHARLEVILLE-4F_001.jpg

Épisode 7 : Les mercuriales

Après un voyage dans les documents anciens conservés aux Archives départementales des Ardennes, nous traversons le temps pour nous trouver au XVIIIe siècle et évoquer les mercuriales.

Une série impressionnante de mercuriales est conservée dans les archives communales déposées de Charleville aux Archives départementales sous la référence EDEPOT Charleville/4 F 4-117. Datant de 1794 à 1912, elles sont constituées des tableaux indiquant le prix et le cours des denrées vendues sur les marchés publics (désignation des produits agricoles : froment, seigle, orge et avoine ; comestibles divers : pain, viande, fourrages, bois à brûler…).

Ces sources, d’abord austères, constituent un merveilleux matériau pour l’histoire économique et sociale d’un territoire. Elles ont été utilisées de manière exemplaires par Ernest Labrousse, le grand historien de la Révolution française et de l’économie dans sa thèse intitulée Esquisse du mouvement des prix et des revenus en France au XVIIIe siècle en 1932.

Il en a tiré l’article manifeste suivant :

Labrousse C.-E, « Les prix : comment contrôler les mercuriales ? ». In: Annales d'histoire sociale. 2ᵉ année, N. 2, 1940. pp. 117-130, [en ligne], https://doi.org/10.3406/ahess.1940.3033,

Pour en savoir plus sur le travail de Labrousse,

Novella Borghetti, Maria. « L'histoire à l'épreuve de l'expérience statistique : l'histoire économique et le tournant des années 1930 », Revue d'Histoire des Sciences Humaines, vol. no 6, no. 1, 2002, pp. 15-38. [en ligne], https://www.cairn.info/revue-histoire-des-sciences-humaines-2002-1-page-15.htm?contenu=article.

FRAD008_EDEPOT-CHARLEVILLE-4F_002.jpg FRAD008_EDEPOT-CHARLEVILLE-4F_003.jpg